Du thé à Nice ? Come in we’re open ! Entrez nous sommes ouverts ! :)

Nous sommes fiers de vous présenter Culot-Thé, notre Maison de Thé, ouverte à Nice le 27 juillet 2015, après 16 mois de pérégrinations et de renversements de situation incongrus.

Ce qui n’était initialement qu’une idée, a mûri en projet, pour finalement devenir une réalité bien tangible. Comme tout projet entrepreneurial, il a été source de bonnes et mauvaises rencontres, de grandes joies, d’intenses déceptions, de doutes et d’espoirs. Des échecs se transformant en opportunités, un soupçon de chance et une détermination sans borne (indispensable) pour aboutir à « ça ».  Un résultat singulier et légèrement différent de ce que nous avions conçu et imaginé initialement, fruit d’une association d’événements, d’un contexte particulier, à un moment donné. C’est assurément ce qui fait le charme de cette entreprise, au sens entrepreneurial. Ce résultat reste somme toute modeste, l’avenir incertain mais plein d’espoirs et de nouvelles idées à explorer, dont découleront de nouvelles aventures. L’essentiel à retenir est qu’il est venu enrichir qui nous sommes, pour finalement se mettre à la disposition des autres : collaborateurs, partenaires, amis, familles mais surtout au service des clients.

Je profite de cette occasion pour remercier l’ensemble des acteurs qui ont participé à l’éclosion de ce tout nouveau comptoir de thés d’origine, nos : comptable, juriste, banquier, agence immobilière, propriétaire pour les aspects administratifs, juridiques et fiscaux. Notre famille pour leur soutien, nos amis pour leur présence et leurs encouragements. Et bien sûr, un grand merci à tous les sceptiques, a qui je n’aurai de cesse de prouver que quand on veut on peut. 😉

Culot-Thé, c’est le pari délirant d’amener les buveurs de thé néophytes et les réfractaires convaincus à découvrir le thé… authentique, sans additifs (huiles essentielles, arômes artificiels), sans corps étrangers (fleurs, morceaux de fruits confits, etc.), à troquer leur sachet de thé parfumé contre un thé d’origine, composé exclusivement de feuilles de thé et rien que de feuilles de thé (mais pas n’importe lesquelles). Chez nous pas de thés accommodés de saveurs artificielles, pas de mélanges ni de préparations chimiques, mais seulement du thé de terroir, nature et savoureux, les récoltes parmi les meilleures, le thé que nous aimons déguster, celui qu’on aimerait vous faire découvrir et qu’on souhaite partager. :)

L’atmosphère de notre maison de thé se veut à l’image de la qualité de notre sélection et à notre tempérament, simple mais chaleureux. On s’attarde sur l’essentiel, c’est à dire qu’il n’y a que le goût qui importe. On vous accueille avec simplicité, bienveillance et on a plaisir à vous transmettre nos connaissances et à entendre vos retours, remarques ou suggestions. On espère que vous vous y sentirez à l’aise pour exprimer toutes vos envies et nous faisons le maximum pour répondre à toutes vos interrogations ou demandes particulières. Le thé, le vrai, c’est simple, incomparable mais surtout c’est bon. Voici en images, l’antre des plaisirs gustatifs :

Façade de l'établissement

Façade de l’établissement

Logo Culot-Thé

Vitrine

Les boîtes à thé

Déco improvisée

Espace dégustation

Espace dégustation

 

Voilà donc un aperçu de l’identité de Culot-Thé à travers son lieu de plénitude théinée. Les curieux, les badauds et tous ceux qui le souhaitent sont invités à passer le seuil de la porte et à nous découvrir par eux-mêmes. Nous sommes ouverts du lundi au samedi de 9h à 19h sans interruption. Ici, on vous guide, on partage et on déguste ! En tout cas nous on profite sans vergogne des liqueurs de notre sélection et de la douceur de vivre qui y règne (ça a du bon d’être du bon côté du comptoir). 😉

A très bientôt pour de nouvelles aventures assurément riches en théine.

Mélissa.

Voyage initiatique d’une entrepreneuse en 3 leçons

Aïe

Aïe

Réveil douloureux : tête des mauvais jours, cerveau engourdi, yeux sensibles à la lumière, sensations désagréables d’un matin ordinaire après une nuit supplémentaire à chercher le sommeil. Moi ? Chercher le sommeil, c’est une première ! Foi de marmotte décomplexée.

Diagnostic ? Surchauffe cérébrale, besoin imminent d’enclencher le circuit de refroidissement. La paire de basket ne suffit plus, j’envisage sérieusement de les troquer contre un sac de frappe, mais … Pas assez de niaque pour m’infliger ça. Je choisis la facilité et  je me traîne jusqu’à la boulangerie, c’est tellement plus réconfortant un bon shoot de sucre.
Pause… Pause… PAUSE… PAUUUUUUUSE !!!
Vu que je sens que ce début de journée va s’inscrire dans les annales de la productivité, j’en profite pour reprendre ma plume et larguer la sauce !

Des semaines, des mois que je m’acharne, sans résultat ! Niet, que dalle, nada, rien ! J’atteins les limites de ma patience (toute petite ma patience). Pourtant je me suis lancée en connaissance de cause, les entrepreneurs s’investissent corps et âme dans leur projet, un parcours long et laborieux jusqu’à la délivrance, l’atteinte de l’objectif ultime. Je ne fais pas figure d’exception : l’œil brillant, le cerveau bouillonnant d’idées et de projections éblouissantes d’épanouissement et d’accomplissement personnel. J’ai abordé mon projet entrepreneurial le couteau entre les dents, l’envie d’en découdre, de me dépasser : l’entrepreneuriat, une expérience unique, une chance à saisir, un périple qui s’apparente à une grande aventure, des émotions fortes, de l’adrénaline injectée en intraveineuse, la pure, la vraie, la bonne ! Je veux me tester, me sentir vivante, je veux des émotions fortes, je veux VIBRER ! Je fonce et j’enfonce tout ce qui peut me barrer la route. Je suis déterminée mais franchement … Épuisée !
Mince alors… Il y a erreur sur la marchandise. Ça me fait mal de le reconnaître mais l’enthousiasme des débuts est déjà bien entamé. J’ai plutôt la sensation de me consumer intérieurement ! C’est le moment de prendre du recul.

Leçon n°1 : A reprendre ton souffle, tu veilleras !

Lire la suite

Et si ça marchait ?

Tout commence par une idée…

Flashback
Et si on plaquait tout ?
Si on échangeait notre petit confort douillet et sans accro contre une bonne grosse dose d’aventure ? (Euh chéri ? Tu connais combien de pays de l’Amérique du Sud ? *œil qui pétille et sourire carnassier*). Jusqu’à présent j’ai tout ce qu’on peut vouloir (ou presque) : Famille, amis, petit nid douillet, une bière en terrasse un soir d’été, un barbecue qui s’éternise pour éponger l’apéro, une randonnée entre copines, un cassage de bide dans un super resto… Ces petits plaisirs de la vie qui nous rappelle pourquoi on bosse.

Sauf … ? Sauf que ça manque de piquant tout ça !
Le hic ? Sur un plan professionnel je fais ce que je dois faire, non pas ce que j’ai envie de faire. Certes, je ne suis pas la seule… Mais est-ce que je dois me résigner ? NON !
Est-ce que j’ai les moyens de mon caprice ? Presque… ouuuui… OUI ! Enfin… Si je me les donne (on verra ça plus tard pour les questions de logistique).

Feuille de route :

  1. Définir ce que l’on veut
  2. Se jeter à l’eau et fermer les yeux

Je ne suis sûre que d’une chose, si je ne bouge pas, je vais étouffer.
Besoin de changer d’air.
On y va !

Lire la suite